Du temps pour Elle !
Recherche par mots clés :
Bonjour cher visiteur, n'oubliez pas de vous inscrire à notre billet quotidien en cliquant ici
<< Retour
Inde : Droupadi Murmu, la nouvelle présidente issue d’une tribu marginalisée
Ça doit se savoir !
Le 25-07-2022
shutterstock
Le Parlement indien a élu Draupadi Murmu ce jeudi 21 juillet, présidente de l’Inde. À 64 ans, elle devient ainsi la deuxième présidente du pays, malgré son origine modeste.



Issue de la tribu Santhal, Droupadi Murmu, 64 ans, a été désignée par le Bharatiya Janata Party (BJP). Elle a dû toutefois obtenir le soutien d’autres partis dans les assemblées des États. Finalement, elle a reçu le soutien de plus de la moitié des parlementaires lors du vote de ce jeudi 21 juillet.

Après sa désignation par le BJP, elle a déclaré à la presse : « En tant que femme issue d’une communauté tribale du district reculé de Mayurbhanj, je ne pensais pas devenir la candidate pour le poste ».

Félicitant Droupadi Murmu pour ce poste essentiellement cérémoniel, le Premier ministre indien Narendra Modi a commenté : « Elle a émergé comme un rayon d’espoir pour nos citoyens, notamment les pauvres, les marginalisés et les opprimés ». Il a aussi souligné que « son succès exemplaire motivait chaque Indien »,




Son adversaire à ce poste, Yashwant Sinha, un transfuge du BJP et ex-ministre des finances et des affaires étrangères, et soutenu par les partis d’opposition, a également félicité la nouvelle présidente Droupadi Murmu. L’Inde espère qu’elle agira « comme gardienne de la Constitution sans crainte ni favoritisme », a-t-il écrit.

« Nous combattons pour les droits des tribus depuis les années 1990 », a déclaré à l’AFP un militant des communautés tribales, longtemps reléguées aux marges de la société. « Elle ne sera capable de faire quelque chose que si elle est autorisée à utiliser son stylo », a-t-il ajouté.

En effet, en Inde, c’est le Premier ministre indien qui détient le pouvoir exécutif, le président peut toutefois renvoyer quelques projets de loi du Parlement pour réexamen.  

Après Pratibha Patil (2007-2012), Droupadi Murmu sera ainsi la deuxième femme présidente de l’Inde. Elle succède à Ram Nath Kovind, le deuxième président du pays issu de la communauté dalit, appelée aussi « les intouchables », le plus bas dans le système des castes.

En Inde, le président est choisi, pour cinq ans, par près de 5 000 membres élus des deux chambres du Parlement et des assemblées législatives régionales du pays.




Retour sur le parcours de cette femme discrète qui, à force de travail, a su gravir les échelons politiques.

Née dans le district de Mayurbhanj dans l’État d’Odisha, l’un des districts les plus pauvres du pays. Après avoir obtenu une licence en lettres au Ramadevi Women’s College de Bhubaneswar, Droupadi Murmu a commencé sa vie professionnelle comme institutrice. Elle a d’abord milité activement pour les droits des communautés tribales, puis a ensuite rejoint la politique traditionnelle.

Elle a d’abord occupé plusieurs hautes fonctions ministérielles dans le gouvernement de l’État, aux transports, au commerce, à la pêche et à l’élevage. En 2007, le prix du meilleur député lui a été décerné par l’Assemblée législative de l’Odisha. En 2015, elle est devenue la première femme gouverneure de l’État oriental de Jharkhand.

En juin dernier, après l’annonce de sa candidature, Narendra Modi a tweeté qu’elle « a consacré sa vie à servir la société et à donner du pouvoir aux pauvres, aux opprimés et aux marginalisés ». « Je suis convaincu qu’elle sera une grande présidente de notre nation. », a-t-il continué.






Copyright La Pause Inform'Elle
Mots clés : inde | drupadi murmu | présidente
Vous avez aimé cet article ?
Toujours plus...
Grenouille végane jusqu'au-boutiste
...La pénurie en carton du jour
Jean-Luc Lahaye suicidaire ? Un proche dévoile une de ses lettres